Comment passer au shampooing naturel ?

Le shampooing naturel fait de plus en plus d'adeptes. Pourtant, beaucoup choisissent de ne pas continuer à se laver avec après seulement quelques jours d'utilisation. La transition au shampooing naturel est peut-être le moment le plus difficile pour vous et vos cheveux, alors voici quelques conseils pour mieux la réussir !

Le 17 juin 2020
Comment passer au shampooing naturel ?

temps de lecture estimé : 8 min

Pourquoi passer au shampooing naturel ?

Se laver les cheveux fait partie de toute routine hebdomadaire, mais peut-être le faites-vous trop souvent ? Sachez tout d'abord que le lavage trop fréquent des cheveux est nocif. En effet, à la longue, le shampooing retire le sébum qui protège le cuir chevelu et l'incite même à en produire encore plus pour se protéger. Cela crée alors un cercle vicieux dans lequel vous cherchez à vous laver les cheveux parce qu'ils deviennent vite trop gras, et le cuir chevelu produit encore plus de sébum pour mieux se protéger. L'idéal est donc de faire un à deux shampooings par semaine... A condition d'utiliser le bon produit !

Si les bons produits commencent à se faire de plus en plus une place dans nos rayons, il reste toujours beaucoup de produits nocifs pour les cheveux et le cuir chevelu dans le commerce. Ce type de shampooing, très agressif et asséchant, peut même être dangereux pour la santé et pour l'environnement. Cela est notamment dû à sa composition, qui comprend souvent :

  • Des sulfates : cet ingrédient permet principalement de faire mousser le produit. Et la mousse sert à... rien, hormis à faire croire que le shampooing lave bien les cheveux. A l'origine, cette idée reçue vient du fait que la mousse apparaît naturellement en frottant les agents lavants aux cheveux mouillés. De là est venue l'idée que beaucoup de mousse signifierait donc un meilleur lavant, ce qui n'est pas du tout le cas en réalité ! Des tensioactifs nocifs ont ainsi été rajoutés dans les gels douche et les shampooings pour mousser davantage, sans que cela ne lave mieux pour autant. Pire, ces tensioactifs comme le sulfate assèchent le cuir chevelu, favorisent les maladies de peaux comme l'eczéma et ont même tendance à être allergènes. Dans la liste des ingrédients, il apparaît souvent sous le nom de Sodium Lauryl Sulfate et autres intitulés qui se finissent en -sulfate. Le Sodium Coco Sulfate, malgré son nom, est plus respectueux de l'épiderme du cuir chevelu.

  • Des agents filmogènes comme le silicone : ils permettent d'avoir les cheveux brillants et souples. Malheureusement, cette brillance n'a rien de naturel. Le silicone agit en réalité comme une couche lisse qui recouvre le cheveu et le fait apparaître plus beau, plus brillant. Sous ce film, le cheveu est en fait étouffé. Il ne peut être hydraté naturellement par le sébum ou recevoir les quelconques soins que vous lui appliquez. Sous ce film, les cheveux s'assèchent donc, et d'autant plus avec la présence des autres ingrédients nocifs du shampooing comme les parfums ou l'alcool. En plus de camoufler les dégâts que le shampooing provoque, les silicones sont dangereux pour environnement, mais aussi pour la santé puisque ce sont des perturbateurs endocriniens. Dans la liste des ingrédients, les silicones ont souvent des noms qui se terminent en -xane, -ane, -thicone et -thiconol.

  • Des parabens : ce sont principalement des conservateurs, mais aussi et surtout des perturbateurs endocriniens qui favoriseraient le risque de cancers, d'allergies et qui ont aussi tendance à assécher le cuir chevelu.

Tous ces ingrédients issus de la pétrochimie abîment et altèrent la fibre capillaire, favorisant les pellicules et l'asséchement, encore plus si vous avez les cheveux secs et que votre cuir chevelu ne produit naturellement que peu de sébum.

shampoing shampooing sulfate silicone dangers

Les shampoings naturels, sans parfum, sans silicone, sans sulfate et sans parabens, sont donc une nouvelle alternative pour prendre soin de son cuir chevelu, de sa santé et de l'environnement. Certains préféreront d'autres alternatives comme celles du low-poo, voire du no-poo.

Utiliser des shampoings naturels permet aussi d'avoir des cheveux plus sains, qui poussent plus vite. Ils deviennent naturellement doux et soyeux, mais gagnent également en volume. La beauté, la douceur et la brillance des cheveux devient naturelle, et n'est pas liée à présence excessive de silicones !

Par ailleurs, les shampoings naturels sont aussi un gain de temps puisque le nombre de produits utilisés est minimisé. Un shampooing, et pourquoi pas un après-shampoing, sont largement suffisants pour prendre soin de ses cheveux au naturel. Le nombre de lavages étant également réduit, passer aux shampoings naturels permet de faire des économies de produit.

Passer au shampoing naturel peut toutefois être difficile au début, avec un certain temps de transition.

Comment réussir sa transition au shampooing naturel ?

Le passage au shampoing naturel peut parfois avoir l'air désastreux au début, et c'est normal : les cheveux ne sont plus camouflés par les silicones et apparaissent tels qu'ils sont réellement. Selon votre ancienne routine et vos habitudes (ou non) de colorations, les cheveux peuvent être plus ou moins endommagés. Ce sont le résultat d'années passées sous des produits nocifs pour les cheveux.

Pour faciliter cette transition, vous pouvez d'abord commencer par réduire la quantité de produits que vous aviez l'habitude d'utiliser : retirez d'abord les masques capillaires de votre routine, puis l'après-shampooing et enfin, lorsque votre shampooing habituel arrive à sa fin, passez au shampooing naturel.

cheveux soins naturels shampooing naturel cheveux naturels

Certains conseillent de profiter de ce passage au shampoing naturel pour arrêter totalement de laver ses cheveux pendant un certain temps pour une cure de sébum qui réparera les cheveux. Durant cette transition, le cuir chevelu a parfois tendance à produire plus de sébum que d'habitude pour mieux résister à ce changement. C'est donc le moment idéal pour tenter cette fameuse cure de sébum ! Si vous n'êtes pas prête à franchir ce cap, vous pouvez tout aussi bien commencer par espacer vos shampoings en réduisant le nombre de fois où vous lavez vos cheveux chaque semaine. Vous pouvez aussi aider vos cheveux à l'aide de masques naturels fait maison, en appliquant de l'huile de coco (ou de jojoba si vos cheveux ont une tendance grasse) par exemple.

Les cheveux étant bel et bien abîmés, il peut être bien de les couper pour leur permettre de repousser en meilleure santé. Si là aussi, vous n'êtes pas prête à tout couper d'un coup, vous pouvez faire petit à petit pour retirer les pointes abîmées.

Cette période de transition pour vos cheveux peut être plus ou moins longue selon les personnes et l'état des cheveux, mais elle est d'un mois en moyenne.

Quel shampooing naturel choisir ?

Le shampoing naturel commence à se faire une place sur le marché et ne manquent donc pas. La notion de << naturel >> est toutefois encore très peu encadrée, et peut signifier beaucoup de choses : à partir d'ingrédients naturels (sans précision sur le pourcentage), à partir d'ingrédients d'origine naturelle (et qui ont donc pu être transformés), etc.

Un shampoing dits << naturel >> sont souvent fabriqué sans sulfate, sans silicone et sans paraben, et à partir d'huiles essentielles et autres ingrédients naturels. Les tensioactifs sont souvent d'origine végétale : ils moussent, mais beaucoup moins que les produits habituels du commerce. Leur parfum est naturel (à base d'extraits de fleurs ou de fruits) et ils contiennent des corps gras pour apporter des bienfaits aux cheveux : huile de coco, huile de jojoba, beurre de karité,...

Méfiez-vous aussi de certains produits qui prétendent être << sans sulfate >>, << sans silicone >> ou << sans paraben >> en vous informant sur les ingrédients qui les composent. Certaines marques n'ont en effet aucun scrupule à les remplacer par d'autres actifs synthétiques tout aussi nocifs.

L'idéal est de se pencher sur les shampooings bio, avec des labels Ecocert ou Cosmébio, qui garantissent l'origine des ingrédients naturels. Ils se trouvent facilement sur internet ou même en magasin bio.

Par ailleurs, les labels cruelty-free et végan sur un shampoing n'assurent pas forcément l'absence de produits issus de la pétrochimie.

Les shampooings naturels peuvent être en poudre, liquides, ou solides. Beaucoup de marques optent pour cette dernière forme car elle encourage le zéro-déchet. Sous forme liquide, beaucoup de tubes de shampooing possèdent alors une pompe pour limiter la prise de quantité de produit à chaque utilisation et ainsi faire des économies.

Peu importe le format que vous choisissez et comme tout autre shampoing habituel, il est important de choisir un shampooing naturel en fonction de son type de cheveux : gras, normaux, sec ou colorés. Si vous voulez un soin qui correspond parfaitement à vos besoins et si vous êtes amatrice de DIY, vous pouvez même faire votre propre produit fait-maison !

Un shampooing naturel pour les cheveux gras

Le Shampoing solide pour cheveux gras à la litsée citronée est un shampooing idéal si votre cuir chevelu a tendance à produire trop de sébum ! Fait à la main dans le sud de la France à base d'huiles essentielles de litsée citronnée, il lave les cheveux tout en apaisant la peau. Ce shampooing solide est 100% d'origine naturelle, sans sulfate, végan et une bonne option pour le zéro déchet ! Il tient aussi longtemps que deux tubes de shampooings.

lamazuna shampooing solide cheveux gras litsee citronnee

Shampoing solide pour cheveux gras à la litsée citronnée, Lamazuna (9,90€)

Un shampooing naturel pour les cheveux normaux ou abîmés

Le Shampooing Soin Ginkgo Bio et Olive est sans silicone et son parfum est à base d'huiles essentielles. Son format généreux de 950mL et sa pompe permettent de tenir jusqu'à plusieurs mois ! Ce shampoing s'adapte aux cheveux de toute la famille pour leur apporter vitalité et tonus. Il est certifié bio et cruelty-free.

santé naturkosmetic shampooing gingko bio olive

Shampooing Soin Ginkgo Bio et Olive, Santé Naturkosmetic (9,90€)

Un shampooing naturel pour les cheveux secs à très secs

La Crème Lavante Anti-Casse au Monoï s'adapte tout à fait aux cheveux secs, bouclés, frisés ou crépus pour les laver, les nourrir et les hydrater. Formule sans sulfate, paraben ou alcool et avec seulement des ingrédients d'origine naturelle, les boucles sont fortifiées et l'épiderme en bonne santé. Cette solution lavante convient également aux cheveux colorés.

shampooing monoi crème lavante monoi anti breakage conditioning shampoo anita grant

Monoi Anti-Breakage Conditioning Shampoo, Anita Grant (21,99€)

Un shampooing naturel pour les cheveux colorés

Le Shampooing Couleur de Cattier Paris est formulé à partir de 99% d'ingrédients d'origine naturelle et sans sulfate pour garantir un soin complet des cheveux. Riche en huile de jojoba bio et en extraits de riz, il sublime la couleur des cheveux et ses reflets. Ce shampooing de Cattier Paris est d'ailleurs végan et certifié bio avec des labels Ecocert et Cosmebio.

cattier paris shampooing couleur sans sulfate

Shampooing Couleur, Cattier Paris (6,48€)

Pour continuer à prendre soin de ses cheveux, vous pouvez donc passer durablement au shampoing naturel, et préserver vos cheveux en choisissant une brosse appropriée !


Votre avis sur ce conseil beauté

Notre sélection shopping

Réagir à cet article

Profitez de cette tribune pour donner votre point de vue et partagez vos astuces avec les autres Vanities.

Pour rendre service à la communauté, veuillez vous connecter avec votre compte Trustbeauty ou inscrivez-vous.

{* Facebook Pixel Code *} {* End Facebook Pixel Code *} {* Pinterest Tag *} {* End Pinterest Tag *}