5 Vanities vous racontent leur pire expérience beauté

Coloration ratée, cheveux bouclés façon Marie-Antoinette plutôt que façon Caroline Receveur, eyeliner en biais, allergie à un masque pour le visage... Les ratés cosmétiques peuvent être nombreux, et certains restent à jamais gravés dans votre mémoire ! C'est pourquoi cette fois-ci, nous avons demandé aux Vanities de nous raconter leur pire expérience beauté, celle qu'on aimerait ne pas connaître une seconde fois ! Attention, moment confession !

10 avis
Le 5 juillet 2019
5 Vanities vous racontent leur pire expérience beauté

temps de lecture estimé : 3 min

Une coloration carotte

Qui n'a jamais souhaité donner une nuance dorée à sa chevelure ? À l'arrivée de l'été, les reflets chauds permettent notamment de donner bonne mine et de réchauffer son teint... Sauf lorsque votre coiffeur en a décidé autrement !

"J'ai toujours aimé expérimenter de nouvelles choses avec mes cheveux, et j'ai eu la lubie soudaine d'avoir envie de reflets roux dans mes cheveux blond foncé... Sans pour autant l'être totalement ! Des reflets vénitiens me convenaient amplement. La première fois le résultat était impeccable. La seconde fois, j'y vais pour l'entretien de la couleur, et c'est là que l'expérience a viré au cauchemar ! En finissant la phase shampooing, en me regardant dans le miroir avec mes cheveux mouillés, j'ai tout de suite su que la coloration avait pris une mauvaise tournure : j'étais totalement rousse, mais rousse carotte ! Du coup pour rattraper cet échec capillaire cuisant, la coiffeuse a fait une couleur plus foncée par-dessus ma fraîche coloration rousse... Ça a rattrapé un peu le tir mais malheureusement je n'avais plus en tête que j'allais faire des photos d'identité le lendemain ! Résultat : photo catastrophique désormais immortalisée sur ma carte vitale !"

La solution : dans ce cas majeur, le plus important est de réussir à refroidir les tons de sa chevelure. Pour cela, vous pouvez adopter un shampooing aux pigments violets, très efficace pour atténuer les reflets trop orange d'une chevelure, même après une coloration ratée !

L'effet Bridget Jones

Vous souvenez-vous, dans le second volet de Bridget Jones, la scène où Bridget est dans le taxi et se rend au dîner des avocats de Marc Darcy ? Elle décide de se faire une dernière retouche make-up, sauf que dans la pénombre... Difficile de bien distinguer ce que l'on fait ! C'est exactement ce qui est arrivé à l'une de nos Vanities !

"Je me suis maquillée dans une salle de bain un peu sombre, et lorsque je suis sortie à la lumière du jour, je me suis rendue compte que j'avais mis trop de blush !"

La solution : en matière de make-up, less is more ! Autrement dit, il est toujours plus facile d'en rajouter que d'en enlever. Pour le blush ou la poudre de soleil, pensez à avoir la main légère... et surtout à vous maquiller à la lumière naturelle !

Un masque pour le visage qui vire aux grumeaux

Avec l'engouement des marques pour le DIY, rien de tel parfois qu'un masque maison pour prendre soin de ses cheveux. Si les huiles végétales reviennent sur le devant de la scène depuis maintenant plusieurs années, les fruits et les légumes ont eux aussi la cote pour révéler une crinière volumineuse et une peau radieuse. L'un des ingrédients phares ? La banane, à condition de bien savoir la préparer...

"J'ai souhaité faire un masque maison à la banane, pour nourrir et assouplir mes cheveux... Sauf que je n'avais pas compris qu'il était indispensable de mixer la banane avant application, sous peine d'avoir des gros grumeaux sur la tête ! Résultat des courses : je me suis retrouvée avec des morceaux de banane façon pâte à gâteau sur tout le crâne, un véritable enfer à faire partir !"

La solution : S'y prendre à deux fois et être bien attentive aux étapes et aux poids nécessaires pour chaque actif lorsque l'on souhaite fabriquer soi-même son masque maison, que ce soit pour les cheveux ou pour la peau !

Le teint orangé

L'éternelle quête du fond de teint parfait ne s'arrête jamais ! Si la texture est importante en fonction de son type de peau, la teinte l'est tout autant. Certaines filles choisissent leur fond de teint ou leurs anticernes dans une couleur beaucoup trop claire par rapport à leur carnation, ce qui laisse une impression de démarcation sur la peau... Mais le contraire est aussi si vite arrivé !

"J'avais envie de m'acheter un nouveau fond de teint, je me suis donc laissée conseiller par une vendeuse car j'avais du mal à trouver ma teinte. Mais avant de l'acheter, j'avais surtout envie de l'essayer pour voir sa tenue et s'il s'oxydait. Après application, le résultat dans le miroir de la boutique était canon ! Mes imperfections étaient floutées, mon teint unifié... J'étais prête à signer ! Mais une fois sortie, je me suis rendue compte à la lumière du jour qu'en réalité la teinte était bien trop foncée pour moi, et qu'elle avait tendance à virer à l'orange sur ma peau... Bref, sans démaquillant sur moi, j'ai été contrainte de rester avec mon teint carotte tout l'après-midi ! La honte absolue !"

La solution : Toujours se maquiller à la lumière naturelle, et ne pas se fier aux éclairages artificiels des boutiques de maquillage, qui ont tendance à éclaircir très légèrement le teint ! Et toujours pensez à avoir des lingettes nomades et démaquillantes sur soi... On ne sait jamais !

Une épilation qui laisse des traces

Pour épiler le duvet juste au-dessus des lèvres supérieures, plusieurs techniques existent (crème dépilatoire, épilateur, rasoir, cire...) mais toutes les techniques ne se valent pas ! L'une des plus efficaces est l'épilation à la cire, car elle permet une repousse plus douce et dure en moyenne 3 semaines... Mais parfois, une mauvaise manipulaiton et c'est la panique assurée !

"J'ai voulu m'épiler le duvet avec de la cire, car j'avais entendu qu'il s'agissait d'une des méthodes les plus efficaces pour s'en débarrasser. Cependant, je ne savais pas qu'il était indispensable que la cire refroidisse un peu avant de l'appliquer ! Je me suis donc retrouvée certes sans duvet, mais avec une belle tâche sur la peau, due à la trop forte chaleur émise par la cire !"

La solution : Privilégiez les bandes de cire froide, plutôt que la cire traditionnelle à faire chauffer (ou attendre que celle-ci refroidisse) pour effectuer une épilation du duvet sans mauvaise surprise... Et parce que le plus difficile reste aussi l'arrachage de la bande, n'hésitez pas, pour les plus frileuses d'entre vous, à vous référer aux mains expertes d'une esthéticienne !

Et vous, quelle est votre pire souvenir beauté ?


Votre avis sur cet article

Vous aimerez aussi

Réagir à cet article

Profitez de cette tribune pour donner votre point de vue et partagez vos astuces avec les autres Vanities.

Pour rendre service à la communauté, veuillez vous connecter avec votre compte Mon Vanity Idéal ou inscrivez-vous.