Mlle Agathe, la marque de cosmétique bio à base de bave d'escargot

Vous avez sûrement déjà entendu parler de l'utilisation de la bave d'escargot en cosmétique. Le mucus visqueux a déjà conquis beaucoup d'utilisateurs et d'utilisatrices avec ses nombreux bienfaits hydratants et anti-âge ! Mlle Agathe a justement choisi cet incroyable actif pour concevoir ses soins bio. A mi-chemin entre la Drôme et l'Ardèche, elle recueille dans le respect de l'animal la bave qui est convoitée depuis des millénaires déjà.

1 avis
Le 7 juillet 2020
Mlle Agathe, la marque de cosmétique bio à base de bave d'escargot

temps de lecture estimé : 3 min

Une marque cosmétique en bave d'escargot

Bien avant Mlle Agathe, Fabrice Pierron commercialisait déjà des produits à base de bave d'escargot. Mais à sa grande déception, sur ce marché, l'utilisation et la récolte du précieux mucus étaient plus que douteux, entre une provenance peu claire, voire intraçable, et des méthodes d'extraction à la chaîne. Il se rend vite compte que beaucoup de cosmétiques ne contenaient au final que peu de bave d'escargot, et beaucoup trop d'ingrédients synthétiques ou issus de la pétrochimie.

C'est en 2013, après une rencontre avec Patrice Lambert, héliciculteur certifié bio, dans un salon du bio, que Mlle Agathe prend forme. L'éleveur d'escargots lui-même cherchait à obtenir des certifications pour utiliser la bave d'escargot qu'il cultivait en cosmétiques, mais le peu d'intérêt des laboratoires n'avait pas permis à son projet d'aboutir.

Mlle Agathe, c'est donc l'association de deux hommes passionnés qui souhaitent produire des cosmétiques sains à base de bave d'escargot. Les soins sont certifiés bio et Made in France, et sont sans paraben, sans silicone ou sans aucun autre ingrédient issu de la pétrochimie.

Les escargots sont élevés dans une ferme à escargots, entre la Drôme et l'Ardèche. Le mucus est recueilli manuellement selon un principe breveté et en suivant un cahier des charges de l'agriculture biologique. Cette méthode, plus douce que les techniques industrielles, vise au respect de l'animal. La marque respecte le cycle de vie et de reproduction de ses Gros Gris, et ils le rendent bien ! Si la récole à la main est un travail long et fastidieux, les escargots, eux, ne sont pas stressés ; de cette manière, tous les actifs sont préservés pour une meilleure efficacité des soins !

Mlle Agathe a ainsi déjà lancé plusieurs gammes de cosmétiques : des soins lavants, des soins pour le corps et le visage, et des soins solaires. Ils contiennent en moyenne 60% de bave d'escargot et au moins 96% d'ingrédients d'origine naturelle, pour encore plus de bienfaits pour la peau !

Si les nombreuses vertus de la bave d'escargot ont été prouvées scientifiquement au cours de ces dernières années, elles sont déjà connues depuis des siècles déjà !

La bave d'escargot, un soin beauté reconnu depuis des siècles

La bave d'escargot est reconnue depuis des millénaires, à l'origine pour ses vertus thérapeutiques et médicinales. A la Rome Antique déjà, elle était utilisée pour apaiser les douleurs des brûlures, des abcès et des autres plaies. En écrasé avec sa coquille, elle était utilisée comme un baume cicatrisant.

Et pour cause : la bave d'escargot est chargée en actifs qui recèlent de propriétés bienfaitrices, et notamment pour la peau. En cosmétique, elle est notamment prisée pour sa forte teneur en collagène et en élastine, qui favorisent l'hydratation et lisse l'épiderme. La protéine allantoïne, qui favorise la synthèse de ces deux molécules, est aussi à l'origine des propriétés cicatrisantes de la bave d'escargot. Elle est donc idéale pour les personnes ayant de l'acné ou des cicatrices d'acné.

Les nombreuses vitamines présentes dans le mucus en font un très bon antioxydant, pour lutter contre les radicaux libres et renforcer son action anti-âge. La bave d'escargot est aussi riche en acide glycolique, un exfoliant doux qui retire les peaux mortes et redonne éclat à la peau et réduit les tâches cutanées. Enfin, les peptides antimicrobiens agissent comme des antibiotiques naturels qui assainissent la peau.

Autant de vertus hydratantes et lissantes pour la peau, que la célèbre Mona Lisa utilisait déjà au XVIe siècle ! On aurait en effet trouvé dans les livres de comptes d'un monastère les traces d'un achat de bave d'escargot pour la somme de 7 livres, achat effectué par Mona Lisa Gherardini en 1514.

"Et addi 29 di decto ò avuto 1514lib. 7 da Mona Lisa del Giocondo per istillato aqqua di chiocciole e altre chose ch'ella vuole da noi"

Et le 29 du dit mois d'Août 1514, 7 livres reçues de Mona Lisa del Giocondo pour de l'extrait de bave d'escargot, et pour d'autres choses qu'elle nous a demandées.

La femme du riche marchand d'étoffes Francesco del Giocondo, qui vivait justement au couvent Saint Orselo, l'utilisait vraisemblablement en soin anti-âge. La femme qui aurait inspiré Léonard de Vinci pour sa célèbre Joconde était donc elle-même adepte de la bave d'escargot, ce qui fait peut-être bien d'elle la plus vieille ambassadrice pour un soin beauté !

Peut-être la bave d'escargot est-elle bien le secret qui se cache derrière le sourire mystérieux de Mona Lisa, qui sait ?


Votre avis sur cet article

Vous aimerez aussi

Réagir à cet article

Profitez de cette tribune pour donner votre point de vue et partagez vos astuces avec les autres Vanities.

Pour rendre service à la communauté, veuillez vous connecter avec votre compte Trustbeauty ou inscrivez-vous.